Rechercher

Valider sa stratégie d'affaires

Est-ce que ma stratégie d’affaires est la bonne pour moi et mon entreprise?



Dernièrement, je vous parlais du processus de la prise de décisions qu’on avait à faire pour le bon fonctionnement de notre entreprise.


Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à lire mes deux articles précédents sur tout ce qui entre en jeu lors de la prise de décision ainsi qu’à faire l’exercice pour prendre une grande décision si votre cheminement actuel l’exige.


Pourquoi est-ce si important? Parce qu’une bonne stratégie d’affaires passe par les choix qu’on va explorer et mettre en place pour amener les résultats qu’on veut.



Est-ce que mes ambitions sont claires?


Votre planification stratégique est faite. Votre vision est claire et vous savez où vous vous en allez avec votre entreprise.


Cependant, faites-vous un suivi régulier? Prenez-vous le temps d'évaluer votre avancée, de revalider le bon déroulement des actions et de réajuster au besoin?


Et que se passe-t-il quand vous n'êtes plus vraiment aligné avec ce plan d'action? Que ça résonne différemment en vous?


Il se peut que votre ambition ait changé, que vous ayez envie d'autre chose pour votre entreprise.


Aller chercher de la clarté dans ce que vous désirez accomplir



Ai-je suffisamment de recul?


Comment on fait ça : en sortant de ses opérations quotidiennes, en n’étant plus dans la réactivité et en prenant du recul pour se mettre en mode proactif :


En s’élevant au-dessus de la forêt pour aller voir les autres forêts, ça nous donne l’occasion de se demander : « Quoi d’autre est possible? » « Est-ce que je suis dû pour revoir le tout ou est-ce que je continue de développer dans le bon axe? »


C’est le bon moment pour faire le bilan de la situation actuelle et de voir la cohérence avec la destination.



À quand remonte ma dernière validation?


En faisant un bilan de sa situation actuelle, on valide ce qui fonctionne (et ne fonctionne plus) pour soi et/ou son entreprise :


· Nos produits/services répondent-ils à la demande actuelle

· La pertinence des personnes qui nous entourent (partenaires, sous-traitants, employés, fournisseurs…)

· La satisfaction de notre clientèle cible

· La rentabilité de notre entreprise

· L’engagement et la rétention de nos employés

· Notre niveau de motivation quand on se lève le matin pour entamer notre journée


Ces différents points sont autant d'indicateurs qui doivent devenir des drapeaux rouges si quelque chose ne va pas.


Il sera aussi important de prendre en considération le contexte économique en restant à l’affût de ce qui se passe (évolution du marché, de l’industrie, de l’économie en général).


Prendre le pouls des personnes qui nous entourent est aussi très instructif : « Comment ce qui se passe dans le contexte actuel (STEEPLE) va impacter sur la façon qu’ont mes clients d’acheter mes services/produits? Comment mes fournisseurs ressentent les choses? Comment mes employés vivent la situation? »


Est-ce que ce que l’on crée aujourd’hui répond encore aux besoins de demain sachant qu’il y a de gros mouvements dans l’industrie/l’économie maintenant?


Il vous reste à prendre action là où le bât blesse. Ça passera peut-être par revoir ses fondements d'entreprise, se faire accompagner, bien s'entourer, déléguer, faire des scénarios prévisionnels, écouter son intuition…



Est-ce que l’entreprise répond aux besoins de l’entrepreneur?


Tout ce cheminement est possible en prenant en considération l’humain (c’est-à-dire nous) qui sommes derrière tout ça.


Faire des changements pour répondre aux besoins de sa clientèle, oui, mais on pense à ses propres besoins aussi. Il est essentiel d’oser la cohérence avec soi, car si on n’est plus aligné, ça entraîne des répercussions sur tout le reste.


Prendre en considération que l’entrepreneur change et évolue dans son parcours entrepreneurial : de quoi ai-je envie maintenant ? À quoi j’aspire ?


« L’entrepreneuriat est la plus belle école de développement personnel. »



Demandez-vous pourquoi vous faites ce que vous faites à tous les jours.

Où en êtes-vous rendu en tant que personne par rapport à votre entreprise?


Là est toute l’importance de s’écouter, d’avoir conscience de ce qui se passe dans la tête et dans le cœur du dirigeant.



Bonnes habitudes à prendre


Quand doit-on se poser la question pour savoir si on est aligné avec ce qu’on ressent au fond de nous?


· Tous les matins : se dire ce qu’on veut accomplir dans la vie, en quoi on veut contribuer, nos aspirations et nos buts

· Dans la semaine : faire un suivi sur l’opérationnel (les échéances, les actions prioritaires)

· Une demi-journée par mois minimum : porter un regard sur la planification stratégique (pour faire un suivi et s'assurer qu'on reste aligné, puis réajuster au besoin)


Selon moi, ça prend un savant mélange entre des objectifs monétaires et des objectifs d'accomplissement de soi pour qu'une entreprise perdure en affaires.


Êtes-vous d’accord avec moi?


Si vous vous demandez si votre stratégie d’affaires est encore appropriée, je vous invite à réserver un appel avec notre experte [BDS] Cynthia Defoy en cliquant ici.



Posts récents

Voir tout