Rechercher

Cultiver l'entrepreneuriat


L’autre jour, je me suis surprise à comparer l’entrepreneuriat à l’agriculture….


Parfois, on sème partout. Même si on ne sait pas ce qui va pousser ou si on pourra récolter… On doit prendre soin de sa terre, l'entretenir dans l'espoir et la foi qu’un jour, il y aura de jeunes poussent qui montreront le bout de leur nez.


On accepte de se salir les mains, on ne fait pas uniquement ce que l’on aime. C'est du travail, beaucoup de travail. On se lève tôt, on se couche tard, 7 jours sur 7 et parfois le momentum de la saison nous crée des nuits blanches d’abondance de récoltes ou des nuits blanches d’inquiétude de peur du manque.


Tout comme les agriculteurs, on n’a pas toujours la reconnaissance et la compréhension des gens autour de nous. En revanche, on se réjouit de la joie de nos clients lorsqu’ils sont satisfaits de nos produits.


Créer de la rentabilité à partir de nos idées, de nos efforts, de notre patience en concevant la confiance qu’un jour, il y aura de la croissance.


Et c’est un éternel recommencement.


On évolue en tant qu’entrepreneur. Il en va de même pour notre entreprise et notre clientèle.


Un nouveau projet émerge. On désire tout mettre en place pour qu’il voie le jour.


Comme l’agriculteur recommence à chaque année le cycle de l’agriculture, l’entrepreneur prépare un terrain fertile pour permettre à sa nouvelle idée de naître dans les meilleures conditions possibles.


Préparer une saison, une prochaine étape


Avant de se lancer dans une culture, un agriculteur passe par différentes étapes pour être sûr d’arriver à une belle récolte et que sa saison soit un véritable succès.


  • Préparer sa terre, ensemencer ou planter

  • Entretenir et suivre l’évolution de ses cultures

  • Planifier les ressources nécessaires ainsi qu’organiser les récoltes


L’agriculteur devra s’adapter à la demande du marché. Car s’il n’y a pas de demande pour ces produits, ils lui resteront sur les bras.


Il en va de même pour l’entrepreneur qui prépare un projet :


  • Revoir ses fondements d’entreprise

  • Décider en fonction des besoins du marché

  • Faire connaître ses nouvelles intentions, épandre la visibilité

  • Entretenir sa relation avec ses partenaires et ses clients


S’assurer de la qualité des sols en établissant une base solide pour son entreprise

et en (re)définissant ses fondements (mission-vision-valeurs)

c’est assurer la solidité des racines du projet.



Les intempéries


En entrepreneuriat tout comme en agriculture, il y a ces périodes d’imprévus, comme des intempéries, qui viennent tout remettre en question et impacter nos résultats escomptés.


L’entrepreneur traversera des périodes d’inquiétudes et de doutes. En prenant le risque d’offrir un nouveau produit/service, il se peut qu’aucune pousse ne voit le jour. Il devra alors analyser ce qui n’a pas fonctionné et se résilier vers de nouvelles avenues.


Attention de ne pas tout remettre en question. La confiance et la foi sont une clé importante autant dans un parcours entrepreneurial qu’en agriculture.



Maturation, maturité


Peu à peu, notre entreprise mûrit, elle est en pleine croissance, nos produits/services sont en demande, les graines ont donné des fruits.


On a aussi gagné en expérience et on a appris de nos erreurs passées.


C’est le temps de maintenir les acquis et de travailler encore plus intelligemment, d’être efficient. Pour ça, on analyse le rapport entre les résultats de notre entreprise et nos efforts.


Là encore, on reste vigilant. Voici quelques conseils :


  • Suivre l’environnement du marché, l’offre et la demande

  • Entretenir de bonnes relations avec ses partenaires, ses fournisseurs

  • Vérifier la qualité de ses produits/services

  • Prendre soin de ses clients

  • S’organiser pour ne pas s’épuiser.


Ne pas travailler plus, mais travailler mieux.



Jachère


Ce moment, comme une terre a besoin de repos, est primordial pour améliorer votre entreprise, votre vie d’entrepreneur, pour revenir plus efficace et pour évoluer.


Je ne le dirai jamais assez : c’est primordial de prendre du recul, de sortir de son entreprise, de refaire le plein de nutriments!


C’est le temps de revoir nos processus, peut-être suivre une formation, faire de nouveaux choix pour l’avenir de votre entreprise :


  • Se diversifier

  • Se spécialiser

  • Saisir de nouvelles opportunités.


L'entreprise n'ira jamais plus loin

que la personne en arrière de l'entreprise sera prête à aller.



Pérennité


À faire au moins une fois par année, planifier la suite de votre aventure entrepreneuriale.


Revisitez vos fondements (encore et toujours). Est-ce que tout est cohérent dans votre entreprise?

Votre motivation, est-elle toujours là?


Si ça n’est pas le cas, demandez-vous pourquoi. C’est le temps de se programmer une deuxième période d’introspection. C’est tout à fait normal, car vous avez évolué, votre entreprise et le marché aussi.



Redéfinissez-vous, écoutez-vous et ajustez-vous.

C’est ça qui assurera la pérennité de votre entreprise 😊



Avant tout, comme l’agriculteur prendra soin de ses terres et de l’environnement dans lequel les plantes grandissent (avant même de penser aux fruits), choyez vos collaborateurs, vos clients, les personnes qui vous entourent, dans un environnement prospère pour qu’ils soient le plus enclin à donner le meilleur d’eux-mêmes et qu’ils aient envie de rester avec vous.


C’est ce qu’on appelle la culture de votre entreprise.



Posts récents

Voir tout