Rechercher

Décider ou ne pas décider -2e partie


Lors de mon dernier article « Décider ou ne pas décider -1ère partie », je vous parlais de tout ce qui entrait en jeu lors de la prise de décision. Le côté rationnel vs l’intuition, le choix de ne pas décider sans oublier la vision « no regret ».


Dans cette seconde partie, je vous invite à découvrir les 5 étapes de la prise de décision ainsi qu’un exercice concret pour vous accompagner dans ce processus.



Les 5 étapes de la prise de décision


1. Se retirer pour réfléchir.

Simple vous me direz, mais le faites-vous vraiment?!

Prendre ce fameux pas de recul, sortir de la forêt pour ne plus avoir le nez collé à l’arbre.


2. Analyser les risques réels des différentes options et non pas les scénarios-catastrophes.

Souvent, on a tendance à voir le pire : « Si je ne donne plus tel service, je vais perdre mes clients. » , « Si j’augmente mes tarifs, on ne voudra plus avoir affaire à moi. » …

Justement, demandez-vous ce que vous risquez réellement à ne plus offrir un service ou à revoir votre tarification?


3. Changer de perspective : "transformer" le risque en opportunité.

Cela découle directement de l’étape 2. Et si vous voyiez le côté positif des options qui s’offrent à vous.

Qu’est-ce qui se passera si vous ne donnez plus ce service? Peut-être allez-vous offrir un service qui répond plus au besoin de votre clientèle cible.

En augmentant vos tarifs, vous couvrirez vos nouvelles dépenses pour mieux servir vos clients.


4. Projeter l'impact de la décision dans le temps ET l'impact de la non-décision.

Si vous ne faites pas ce choix, analyser les conséquences qui en découleront. À l’inverse, si vous le faites, que se passera-t-il dans 6 mois ou dans un an suite à ce choix? (Je vous réfère là à la vision « no regret »).


5. Se faire confiance et accueillir le changement.

Si vous êtes bien avec votre décision, si elle est alignée avec votre entreprise ET avec vous-même, cette décision aura des répercutions positives. Au fond de vous, vous savez ce dont vous avez besoin, alors faites-vous confiance.



Pour aller un peu plus loin, voici en détail un exercice que vous pouvez appliquer concrètement. C’est le processus décisionnel que j’utilise.



Exercice pour prendre une décision


Installez-vous dans un endroit calme, où vous ne serez pas dérangé, fermez vos notifications et ayez à portée de main papier et crayon. On est parti!


1. Écrire ce sur quoi vous devez prendre une décision.

Vous devez identifier le problème ou ce sur quoi vous voulez agir, qu’est-ce qui doit changer?


2. Examiner quel est le véritable enjeu derrière cette décision.

Est-ce un manque de temps, un manque d'argent, la peur de… ?

Pourquoi ça doit changer? Qu’est-ce que vous allez gagner (ou perdre) en prenant cette décision?


3. Dresser la liste des différents choix qui s'offrent à vous.

Parfois, on pense qu’on a deux choix possibles. Cependant, peut-être d’autres choix s’offrent à vous : oui, non, un compromis entre deux choix, ne rien faire… Cette étape peut se faire à plusieurs (on brainstorme et on se fait challenger).


4. Valider la cohérence des différentes options.

Maintenant que vos options sont listées, est-ce que chaque choix est cohérent avec votre entreprise? Est-ce cohérent avec votre mission, votre vision, vos valeurs d'entreprise?


5. Valider la cohérence avec votre progression.

Analysez vos services du début vs ceux que vous offrez maintenant, l'évolution de votre clientèle et de votre entreprise.

Assumerez-vous telle ou telle décision? Est-ce que ça reflète votre parcours entrepreneurial?


6. Considérer la vision « no regret ».

Dépendamment la décision que vous avez à prendre, propulsez-vous dans 3 mois, 6 mois, 2 ans, 10 ans et analysez la situation rétroactivement. Est-ce que vous risquez PLUS de regretter d'avoir fait ceci ou de NE PAS avoir fait ceci?


7. Choisir.

Prendre enfin LA décision.

Et dites-vous que choisir, ce n'est pas renoncer. Vous avez également la possibilité de revenir en arrière.


8. S'écouter, écouter son intuition et suivre son plan.

Demandez-vous de quoi avez-vous envie. Êtes-vous en train de construire ou de rebâtir?



En appliquant ces différentes étapes, vous aurez un processus décisionnel bien structuré.


Peut-être appliquez-vous une autre façon de faire?

Il n’y a pas juste un processus décisionnel. Allez-y avec celui qui fonctionne pour vous.


Et si vous avez besoin d’échanger sur votre processus de prise de décision, je vous invite à réserver un appel avec notre experte [BDS] Cynthia Defoy en cliquant ici.

Posts récents

Voir tout