top of page
Rechercher

5 choses entendues chez les entrepreneurs

Dernière mise à jour : 21 mars 2023


Dans mon quotidien, je côtoie de nombreux entrepreneurs et nous discutons de leurs enjeux, de ce qu’ils vivent comme difficultés au quotidien. Dans cet article, je vous partage donc 5 choses que j’entends fréquemment dans le parcours des entrepreneurs.



J’ai atteint mes objectifs, mais je ne suis pas satisfait


Que de fierté ressentie face à l’atteinte de ses objectifs! Oui? Vraiment?

Certains entrepreneurs ont l’impression que même en dépassant leurs objectifs, il manque quelque chose. Ce n’est pas rare que j’entende :


« Est-ce que j’ai vraiment fait tout ça pour ça? »

« J’ai doublé mon chiffre d’affaires cette année, mais je ne me sens pas satisfait. »


On travaille tellement fort, on met des efforts physiques, psychologiques, émotionnels, notre focus, notre vie dans l’atteinte de certains buts pour se rendre compte, au final, que ce n’est pas ça qu’on voulait. Démotivation et manque d’énergie pour continuer risquent d’apparaître très rapidement.


La solution : faire une introspection pour faire ressortir ce qui va réellement vous nourrir. Qu’est-ce qui comblera votre sentiment d’accomplissement et ravivera une grande fierté.



Mes réseaux sociaux ont été piratés, j’ai tout perdu


Quand ça arrive, que ce soit avec n’importe quel réseau social, le sentiment qui ressort dans cette mésaventure est : « J’ai tout perdu! » « Tous mes efforts tombent à l’eau. » « Va falloir que je recommence à zéro. »


C’est un sentiment de perte immense. C’est peut-être dû au fait que ça représente une grosse charge mentale pour la plupart d’entre nous. Ça peut nous gruger tellement de temps et d’énergie de bâtir une communauté que le fait de tout perdre du jour au lendemain nous paraît insurmontable.


La solution : changer de perspective. Gardez à l’esprit que, les réseaux sociaux, dans votre entreprise, c’est seulement une pointe de tarte de tout ce qui est nécessaire à votre entreprise. Vous n’avez pas tout perdu, vous êtes autre chose que vos réseaux sociaux, votre communauté peut vous suivre ailleurs. Vous avez des clients, votre réseau de contacts, votre expertise, votre notoriété… Vous allez rayonner autrement, la communauté peut se rebâtir et se bonifier, être plus ciblée.




J’ai tout fait et ça ne fonctionne pas


Quand on arrive à cette conclusion, on est souvent au bord de l’épuisement. On a démarché de nombreuses personnes, on a posté 1001 publications sur les réseaux sociaux, on a suivi des formations, on s’est fait coacher… Et les revenus ne sont pas là, les clients se font rares, les personnes de notre entourage ne comprennent pas ce qu’on fait. Bref, aucun résultat, c’est décevant.


« Pourquoi ça ne fonctionne pas? »

« Est-ce que je travaille dans la bonne direction? »


En toute bienveillance, j’aurais une question à vous poser : « Faites-vous toujours les choses de la même manière? » L’adaptabilité, la flexibilité en entrepreneuriat, c’est primordial. Il y a très certainement d’autres façons de faire.


La solution : Et si vous exploriez d’autres avenues, et si vous laissiez aller tel aspect, et si vous revisitiez celui-là de telle manière, et si vous commenciez par ça, et si vous vous adressiez à telle clientèle… En s’ouvrant vers d’autres possibilités, on a tout à gagner pour avoir des résultats différents.



J’ai peur


Ces mots englobent beaucoup de choses : « Je ne suis pas sûr, je vais voir, pas tout de suite… » La peur d’oser, d’agir, de ralentir, d’essayer quelque chose de nouveau, de rêver grand…


Sachez que la peur est omniprésente en entrepreneuriat. Même quand tout va comme on veut car la peur que ça ne perdure pas est présente à ce moment-là.


La solution : utiliser la peur comme moteur, être capable de la reconnaître et venir vous raccrocher à votre certitude d’entrepreneur (pourquoi vous faites ce que vous faites ainsi que votre vision). En faisant cela, la peur devient une alliée et est alors une opportunité de venir reconnecter avec ce que vous voulez vraiment.


De l’autre côté de la peur, il y a les plus beaux apprentissages.



M’accorder une demi-journée de congé a changé ma vie!


Parfois, on est tellement pris dans nos entreprises, qu’on n’arrête jamais. On travaille les soirs, les fins de semaine, on oublie de prendre des vacances, de faire des pauses dans sa semaine…


C’est une réelle difficulté chez plusieurs d’entre nous : le fait de tout simplement ralentir.


La solution : prendre un pas de recul, un congé, ralentir. Dans vos journées surchargées, avec votre tête qui déborde de projets, prenez le temps de faire une pause. Planifiez cette pause, mettez là à votre agenda et respectez-la. En créant de l’espace, vous allez avoir l’opportunité d’entendre ce qui est là, où vous en êtes rendu et de quoi vous avez envie. Et c’est là que vous allez nourrir votre sentiment d’accomplissement.


Expérimenter le rien faire, c’est prendre soin de soi et laisser de l’espace pour entendre ce qui est important pour nous.





Peut-être qu’un de ces points fait partie de votre quotidien. J’espère que ces quelques pistes de réflexion pourront vous servir.


Vous avez besoin d’échanger sur une de vos réalités, je vous invite à réserver un appel stratégique gratuit de 30 minutes avec moi en cliquant ici.


Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page